Témoignage d’un étudiant CESI sur la continuité pédagogique

Publié le

Syrotnik Adrien est étudiant en première année (A1) à CESI Ecole d’Ingénieurs sur le Campus de Reims. Il nous livre aujourd’hui son retour d’expérience quant aux cours à distance organisés par CESI.

Suite aux récentes annonces de confinement, annoncées par le gouvernement afin de lutter contre le corona virus, comment ont réagi les équipes CESI ?
J’ai trouvé que les équipes CESI ont bien su gérer la situation en s’organisant correctement et en informant les élèves en passant dans toutes les salles du CESI de Reims. Selon moi, une réunion en amphithéâtre ou autre aurait été plus pratique étant donné que (dans mon cas) j’étais en oral, et donc, que je n’ai pas pu assister à ces informations.

Pensez-vous avoir reçu une communication suffisante de la part de CESI sur les mesures mises en place pour le suivi de votre formation ?
Oui. Nous avons été informés comme quoi nous allions faire du télétravail via l’outil « Microsoft Teams ». Ainsi, avec les mêmes horaires que d’habitude, nous avons pu tous nous réunir sur une conversation teams et ainsi poser toutes les questions nécessaires à notre tuteur. De plus, nous disposons d’’une adresse e-mail professionnelle qui permet au CESI de nous informer très rapidement.

Comment CESI vous a-t-il accompagné dans la mise en place de votre formation à distance ?
Le CESI (en l’occurrence notre tuteur) nous informe sur les réunions Teams par le biais de notre adresse e-mail professionnelle. De plus, nous pouvons nous aussi les contacter si nous avons des questions ou si nous avons des problèmes, et ce parce qu’ils sont disponibles pour nous aider.

Comment les équipes vous accompagnent-elles au quotidien ?
Les équipes se chargent de vérifier à chaque fois notre présence en nous observant sur Teams. Cela permet donc de savoir qui travail ou non, mais le problème est que, personnellement, j’éteint Teams assez régulièrement car je libère de la mémoire sur mon ordinateur, ainsi je suis susceptible d’être considéré comme absent alors que je travaillais dans mon « coin ». Sinon, les équipes sont toujours disponibles lorsque l’on a besoin d’eux, donc on peut compter sur eux !

Que pensez-vous de cette expérience en « full digital » ?
J’ai un avis particulièrement neutre sur cette expérience, d’une part car cela nous permet de vivre cette expérience qui est indispensable en tant qu’ingénieur (pour limiter les déplacements), mais d’autre part je trouve qu’être en télétravail est beaucoup moins productif que si nous étions dans un environnement commun : on a tendance à être distrait et à être moins concentré que si nous étions dans le bâtiment du CESI, où le contact humain nous permet de mieux nous concentrer.